Association Culturelle Les Spectres

Quelques poèmes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Spectres Index du Forum -> Création - Autre -> Vos travaux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loreena Ruin
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 717
IRL: Lisa
Sexe: Féminin
Spécialité: Poésie, correction

MessagePosté le: Lun 19 Sep - 10:42 (2011)    Sujet du message: Quelques poèmes Répondre en citant

Après de nombreux tâtonnements du côté de l'alexandrin et des formes classiques, qui se sont avérés désespérants pour moi, je me suis intéressé au vers libre (lecture de Saint-John Perse, Philippe Jaccottet, Pierre Reverdy, notamment, pour ceux qui connaissent), à travers lequel  j'ai trouvé, c'est le cas de la dire, un espace de respiration, d'inspiration. D'où une poésie très contemporaine de forme, sans être vraiment "originale" puisqu'on trouve ce type de forme, courte et épurée, chez pas mal de poètes actuels. Mon recueil principal, que j'aimerais publier s'appelle "Là d'où "Je" vient" (ya pas de faute, hein, c'est le "je" poétique, comme quand Rimbaud disait "Je est un autre"), mais il n'a pas directement à voir avec les thématiques de l'association, donc je préfère vous présenter des textes plus récents ou plus anciens, et quelques uns datant de mon voyage en Norvège. J'espère que vous apprécierez^^.



 

Les ombres sur le mur
 
— Nos monstres —­
 
un instant figés dans
la glace.
 


*


 
Heure noire
 
étranges songes
sans visages


 
*


 
Sous les nuées de néons
              clignotent
              les ombres des passants
 
Les regards vitreux
se croisent
miroitent
        et passent...
 
Reflets blafards des lampadaires —
 
Sombres absences
des jours de pluie.


 
*



Lueur dansante
d’une plume cuivrée
 
Les contours d’une pièce
              aux odeurs de cire
le parquet silencieux
 
et le grattement régulier
de l’encre qui courre
comme le temps
 
Les minutes s’écoulent —
 

 
Une tâche rouge grandit
sur le papier froid
 
Les livres ne chantent plus
 
dans l’âtre
les cendres sont noires 
 
La nuit est bleue à la fenêtre
 
Il neige.
 


*


 
La montagne pleure ses eaux sans âge
 
Le crépuscule —
 
Au bord du torrent
d’étranges silhouettes
 
Les légendes marchent dans la brume
 
Il y a comme
         des yeux
sous la terre
— les collines sont vivantes
 
Un frémissement sur le lac ­­—
murmure d’un autre monde
 
Mes paupières sont lourdes
 
...
 
A l’horizon
un soleil lunaire
 
se lève.
 



 
 

_________________
"So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past." (F. S. Fitzgerald)


Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Lun 19 Sep - 10:42 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anthony D
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 316
IRL: Anthony Da Silva
Sexe: Masculin
Spécialité: Musique
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Lun 19 Sep - 11:07 (2011)    Sujet du message: Quelques poèmes Répondre en citant

Je suis peut être un peu vieux jeu, mais les premiers tableaux de Dali étaient figuratifs, et Eluard avant d'être dadaïste écrivait de la poésie tout a fait traditionnelle.

Fut-ce pour l'exercice, n'as tu rien fais de moins "contemporain" comme tu le dis toi même ? J'ai un peu tendance a penser que maitriser les formes traditionnelles aide a maitriser les nouvelles par la suite Smile

Outre ce désir de te lire dans des cadres moins sur réalistes, j'aime beaucoup certains passages dont le rythme et les jeux de sonorités m'ont plu. Il y a des phrases d'une grande saveur, j'ai trouvé (entend que je vois la langue française comme un bon vin, et que je n'aime rien plus qu'avoir l'impression d'avoir un bon vin dans la bouche quand je prononce certaines phrases). Ce n'est pas le genre de poésie que je connais le mieux ,mais compte tenu du plaisir que j'ai eu a te lire, dans ma tête comme a voix haute, je pense que tu maitrises bien ton sujet ! Smile Et puis, j’apprécie l'ambiance sur réaliste qui s'en dégage.
_________________
"La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots."
R. Wagner


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Loreena Ruin
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 717
IRL: Lisa
Sexe: Féminin
Spécialité: Poésie, correction

MessagePosté le: Lun 19 Sep - 11:37 (2011)    Sujet du message: Quelques poèmes Répondre en citant

J'ai des choses anciennes, très mauvaises à mes yeux, écrites en alexandrins, parfois sous forme de sonnet, mais je préfère poster ce qui est de meilleure qualité et qui correspond à ce que je fais depuis plus de 3 ans. Il me paraît évident que maîtriser les modèles anciens permet de mieux s'en extraire. Ce qui ne veut pas dire que tout le monde a la capacité de renouveler, comme Yves Bonnefoy, des formes ultras classiques qui, entre des mains moins expertes, peuvent vite devenir atrocement fades.

Merci de ton appréciation ! Le côté "surréaliste" est assez présent ici, mais en général j'essaye plutôt de faire quelque chose qui ressemblerait à du "cubisme" littéraire (si on peut appeler ça comme ça XD) en essayant de saisir plusieurs facettes d'une même réalité (d'un même instant, d'une même ambiance) par le biais du texte... d'où une alternance entre des scènes, des images parfois succintes et certaines pensées du narrateur.
_________________
"So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past." (F. S. Fitzgerald)


Revenir en haut
Skype
Loreena Ruin
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 717
IRL: Lisa
Sexe: Féminin
Spécialité: Poésie, correction

MessagePosté le: Dim 16 Oct - 16:28 (2011)    Sujet du message: Quelques poèmes Répondre en citant

Voici la suite de poèmes écrits en Norvège (j'y apporterais des illustrations tantôt). Le dernier poème de ceux que j'ai posté précédemment en fait aussi partie. Il y a ici des poèmes plus faibles que d'autres, mais le but était parfois plus de traduire un état d'esprit, une ambiance, que d'être à tout prix "poétique". Je pense que l'ensemble donne une bonne idée de certains moments/instants vécus pendant ce voyage, d'où l'idée d'y apporter une illustration sous forme de photographie éventuellement.



Quatre bouleaux dans le brouillard
une touffe d’herbe —
 
Un mystère surgit du passé
 
Et la bruine
comme —
 
— ­un voile sur nos yeux
 
Réminiscence d’un avant
                  perdu dans les limbe.





***



Le ciel soudain s’assombrit
 
J’aurais voulu avoir le ­temps —
 
La pluie sur les eaux dormantes
 
Nos âmes troublées
 
Pourtant les nuages tournent
soufflés — ballottés vers ailleurs
 
Il fait plus clair.





***



Qu’y a t-il par delà ces chemins sinueux ?
 
Imaginer
 
Le désert bleu
— cette frontière mouvante entre deux mondes
 
Porter son regard au loin et
atteindre cette île

où les fleurs sauvages tapissent les tombes des rois
à l'ombre des silhouettes voûtées
des géants d’autrefois.



***



Écrire son nom dans le sable
le regarder s’effacer
 
Accepter
 
                  de disparaître.



***



Le soleil disparaît
derrière les montagnes
 
Mais
la nuit
         ne tombe pas —
 
Je voudrais seulement
                  trouver le sommeil.




***



Au seuil de la forêt
les sapins se dressent
menaçants
 
Il y a dans l’air
comme
un murmure de la nuit ­
 
...
 
Immobile
— observer le silence
 
 
(Au fond du bois
         d’étranges traces
sont restées
figées
 
dans la mousse.)



***



La route sinueuse
— le regard se perd
 
et soudain
nous voici
à la source des mythes
 
Dans ce pays
où le vent souffle
inlassablement
 
Dans ce pays
où rien ne pousse
ni ne demeure
 
sinon
la neige ­—
 
Le temps s’effrite.



***



Une main noueuse
         tendue vers le ciel —
 
Les nuages
 
Vouloir saisir
la Lumière
 
Cet instant au delà du temps
 
et arracher une seconde
        
à l’éternité ­—



***



L’île s’efface au loin
et retourne
        à son mystère

Je ne vois plus
que

les sillons
du bateau

L’horizon est blanc
comme ces oiseaux
qui n’en finissent plus de crier —

Partir à la dérive

...

Quelque chose de moi
est resté

         de l’autre côté du seuil

(Insaisissable)
 

_________________
"So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past." (F. S. Fitzgerald)


Revenir en haut
Skype
krapox
Membre


Inscrit le: 14 Nov 2011
Messages: 453
IRL: Cyril Barnier
Sexe: Masculin
Spécialité: Pour le moment, rien
Localisation: Niort (79)

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 23:04 (2011)    Sujet du message: Quelques poèmes Répondre en citant

Très sympathiques ces instants littéraires. Je suis d'accord avec l'apprentissage des bases mais parfois ces bases nous enracinent et la spontanéité me plait davantage. La Norvège doit être un bel endroit.
_________________
“J’entends, j’oublie.
Je vois, je me souviens.
Je fais, je comprends.” Confucius
Ma page web...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anthony D
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 316
IRL: Anthony Da Silva
Sexe: Masculin
Spécialité: Musique
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 23:09 (2011)    Sujet du message: Quelques poèmes Répondre en citant

Ce cliché des bases qui enracinent je trouve quand même ça très triste Smile



Ceci est un tableau de Dali, a l'époque ou il apprenait les bases de son art. Peut on pour autant considérer que la suite de son oeuvre était académique ? Non. Il apprenait.

Avant de faire ce qui ne se fait pas, il faut maîtriser correctement ce qui se fait. On est jamais que l'iconoclaste des icones qu'on connait.
_________________
"La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots."
R. Wagner


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Loreena Ruin
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 717
IRL: Lisa
Sexe: Féminin
Spécialité: Poésie, correction

MessagePosté le: Mer 16 Nov - 09:51 (2011)    Sujet du message: Quelques poèmes Répondre en citant

J'aime pas Dali ! ca me fait peur !

Moi je prends le mot "enraciner" dans le sens de "s'ancrer dans une tradition" pour ensuite mieux s'en séparer, avec éventuellement une part de spontanéité en plus. Merci à tous les deux en tout cas ! :-)
_________________
"So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past." (F. S. Fitzgerald)


Dernière édition par Loreena Ruin le Mer 16 Nov - 13:12 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Skype
krapox
Membre


Inscrit le: 14 Nov 2011
Messages: 453
IRL: Cyril Barnier
Sexe: Masculin
Spécialité: Pour le moment, rien
Localisation: Niort (79)

MessagePosté le: Mer 16 Nov - 13:04 (2011)    Sujet du message: Quelques poèmes Répondre en citant

Oui, j'entendais par "parfois ces bases nous enracinent" que certains ont ensuite du mal à extérioriser leur art. Mais je suis d'accord que connaitre les bases est indispensable. Toutefois, on peut ne pas les maitriser et réaliser de belles oeuvres, j'en suis sûr.
_________________
“J’entends, j’oublie.
Je vois, je me souviens.
Je fais, je comprends.” Confucius
Ma page web...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:25 (2017)    Sujet du message: Quelques poèmes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Spectres Index du Forum -> Création - Autre -> Vos travaux Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com