Association Culturelle Les Spectres

Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Spectres Index du Forum -> Projets en développement -> Les Secrets d'Ashcroft -> Nouvelles -> Nouvelles [Tome 1]
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thomas_D
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 495
IRL: Thomas Durand
Sexe: Masculin
Spécialité: Ecriture
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 18:49 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

Monsieur Jackal, j'ai travaillé aussi vite que possible.

Voici donc le fichier word annoté : http://www.sendspace.com/file/5boehp, et mon compte rendu :

Indéniablement, il y a du mieux. L'ensemble avance bien, les personnages sont plutôt bien présentés, le rythme est bon. Sur le fond, en gros l'histoire se tient, mais je reproche à tes personnages de tout comprendre avant le lecteur, ça retire le plaisir de comprendre : Lucius ne nous laisse pas le temps de nous faire une idée sur le phénomène. Et à la fin, comme je le dis dans mes commentaires on manque d'une… fin. Qu'il n'y ait pas d'explication est possible, mais alors il faut nous le dire, et développer un peu (juste un peu) le face à face de Lucius avec cette pierre bizarre que tu ne nous décris qu'à peine.

Sur la forme, je pense que le texte mérite un nouveau passage de vraie réécriture pour peaufiner le style, notamment en éliminant les répétitions qui l'appauvrissent, et en simplifiant les tournures qui ne l'enrichissent pas. Et puis j'ai l'impression d'avoir corrigé certaines fautes trois fois dans les trois versions du texte. Aargh.
Je me suis permis ça et là de reformuler certaines phrases, et j'ai même modifié certaines petites choses. Je n'aime pas procéder ainsi, mais vu le peu de temps qu'il reste pour corriger, j'ai trouvé ça plus efficace que de te demander de reformuler toi-même, surtout que je ne savais pas comment te dire ce que j'attendais sinon en l'écrivant à ma manière. Naturellement cela reste de simples propositions.

Au final, je vais être franc, en l'état ça ne me semble pas publiable. Je suis certain que si nous avions quelques semaines de plus devant nous, tu pourrais grandement améliorer le récit (le style et les dialogues surtout). Ca ne veut pas dire que c'est mauvais, juste que je suis exigeant et super chiant. Je précise que je pense qu'une version correcte peut être obtenue dans les temps au cas où je paraitrais catastrophiste.

N'hésite pas à m'appeler en cas de question sur mes commentaires.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 22 Oct - 18:49 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jackal
Membre du C.A.


Inscrit le: 05 Aoû 2011
Messages: 853
IRL: Loïc BILLANT
Sexe: Masculin
Spécialité: Dessineux-écrivaillo
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 22:30 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

Et bien merde. La prochaine fois je ferai une BD et puis c'est marre.
_________________
Corruptus Optimus Pestiferas.

Mon blog: http://jackalht.over-blog.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thomas_D
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 495
IRL: Thomas Durand
Sexe: Masculin
Spécialité: Ecriture
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 22:35 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

Hé ! Je trouve que tu as bien travaillé quand même.
Le problème, c'est que s'améliorer prend tu temps. J'avais dit dès le départ que ce projet réclamerai du temps. Mais ne lâche pas l'affaire, s'il te plait, c'est loin, très loin d'être mauvais.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jackal
Membre du C.A.


Inscrit le: 05 Aoû 2011
Messages: 853
IRL: Loïc BILLANT
Sexe: Masculin
Spécialité: Dessineux-écrivaillo
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 22:46 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

Bah ce qui me ferais surtout mal au cul, parce que je t'avoue être frustré à l'heure actuelle, c'est qu'on ne sorte pas ma nouvelle alors que je suis à l'origine du projet... bon, bah voilà, c'est chiant et normal, mais là, pour l'heure, je suis assez gnagnagna.
_________________
Corruptus Optimus Pestiferas.

Mon blog: http://jackalht.over-blog.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thomas_D
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 495
IRL: Thomas Durand
Sexe: Masculin
Spécialité: Ecriture
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 22:52 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

Je ne pense pas qu'on en arrive là.
J'ai donné un avis exigeant. Mais :
1/ tu vas pouvoir le retravailler.
2/ Je veux donner un coup de main si on me demande et si j'ai le temps.
3/ D'autres peuvent aussi aider.
4/ On sait qu'aucun d'entre nous n'est Lovecraft ou Stephen King et la perfection n'est pas de ce monde.

Prends donc mes critiques pour ce qu'elles sont : des encouragements.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jackal
Membre du C.A.


Inscrit le: 05 Aoû 2011
Messages: 853
IRL: Loïc BILLANT
Sexe: Masculin
Spécialité: Dessineux-écrivaillo
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 22:54 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

Sauve-moi!
_________________
Corruptus Optimus Pestiferas.

Mon blog: http://jackalht.over-blog.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thomas_D
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 495
IRL: Thomas Durand
Sexe: Masculin
Spécialité: Ecriture
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 17:13 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

Ben, alors renvoie-moi une version un peu revue. Indique moi les passages sur lesquels tu m'autorises à faire des modifs... Et on va tâcher de faire ça pour... très vite !

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Loreena Ruin
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 717
IRL: Lisa
Sexe: Féminin
Spécialité: Poésie, correction

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 23:31 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

Lecture achevée !

Voici mes remarques, dans l'ordre du texte.

- La remarque de Thomas sur le ton pas assez neutre du rapport de police est juste. Je pense que plutôt (vu les délais) de tout réécrire sous forme de dialogue-récit par Blake (c'est une manipulation pas toujours facile), tu peux déjà juste passer au présent, mettre en italique et retirer tout ce qui relève d'une subjectivité, que je t'indique ici en vert, (j'ai essayé de te donner quelques conseils en bleu) :
Le 16 Juin, dans une forêt du Montgomery, les trois étudiants, Yates, Clifton et leur camarade Gavin Gleason, fils de bonnes familles londoniennes, partirent ensemble dans l’idée de s’improviser chasseurs. Ils étaient tous trois armés de fusils et accompagnés chacun par trois chiens. Après une journée infructueuse ils décidèrent de regagner au plus vite le village où ils avaient trouvé un toit pour la nuit. Seulement, ils s’égarèrent très vite dans les bois. [C’est sous la pluie et l’orage qu’ils poursuivirent leur chemin à travers les arbres et qu’ils finirent par découvrir une petite clairière entourée d’arbres morts, et au milieu de laquelle se trouvait une cabane.] (ce passage ne serait pas écrit ainsi dans un rapport, peut-être peux-tu garder la description précise pour la suite de la nouvelle) Sans doute était-ce (normalement un policier saura si c'est le cas ou non au moment de faire son rapport donc il n'émet pas de doute) un refuge de chasseurs.

Ils y entrèrent après avoir pris soin d’attacher les chiens à l’extérieur [sous un préau couvrant quelques stères de bois] (tout ce que je mets entre crochet peut-être gardé pour une future description si Lucius va sur le lieux ou être enlevé).

A l’intérieur se trouvaient tout pour le confort des chasseurs, y compris de nombreuses bouteilles d’alcool dont ils profitèrent plus que de raison.
Dans les environs de cinq heures et demi du matin, les jeunes hommes, grisés, étaient toujours éveillés lorsqu’ils entendirent aboyer leurs chiens qui furent brutalement réduits au silence après ce que les deux jeunes hommes ont décri comme (j'aurais plutôt écrit : "d'après les témoins") un lourd et violent claquement de fouet. Armés de leurs fusils, ils sortirent pour voir ce qui se tramait. Les gémissements étouffés d’un des chiens se firent entendre. Ils venaient de l’arrière de la cabane. Ils appelèrent l’animal pour susciter une réaction de sa part, mais n’eurent pour seule réponse qu’un ultime aboiement étouffé, coupé brusquement dans un « gargouillis ». Une fois arrivés derrière la bâtisse, les trois amis ne virent nulle trace de l’animal. Ils ne trouvèrent pas plus d’élément expliquant la disparition de ses congénères. (tout cela peut-être résumé en une seule phrase ; un rapport de police n'est pas sensé faire d'effet de suspens ou montrer un certain mystère : il dira juste que " d'étranges bruits se font entendre et que les jeunes en sortant, constatent que leurs chiens ont disparus") Yates proposa à ses amis de vite retourner à l’intérieur au cas où les chiens auraient été attaqués par une bête sauvage rôdant toujours dans les parages. (même type de remarque que précédemment : cela n'est pas assez synthétique pour un rapport) Ils étaient presque arrivés à la porte d’entrée quand Gleason, qui fermait la marche, poussa soudain un hurlement. Quand Yates et Clifton se retournèrent, ils aperçurent leur ami être => se faire emporter par quelque chose derrière la cabane. Ils n’ont pas pu dire ce qu’était cette chose (même remarque que pour les autres parties soulignées, cette formulation n'est pas assez lapidaire essaye plutôt quelque chose comme "Aucune description claire de cette "chose" n'a pu être donnée par les témoins") , malheureusement. Terrifiés au plus haut point, ses deux amis ne purent se résoudre à partir à sa recherche. Ils coururent vers l’entrée de la cabane quand quelque chose agrippa la cheville de Yates. D’après Yates, la chose avait l’allure d’un très long serpent (attention ici, tu donnes une description alors que plus haut, tu disais qu'ils n'avaient pas pu dire ce qu'était la chose...). Malgré la panique, (ce genre d'information n'apporte rien au rapport aux yeux d'un policier, et ne devrait donc pas apparaître) le jeune homme parvint à viser avec son fusil et put se libérer après avoir tiré une cartouche sur la chose. Son camarade l’aida à se relever pour l’entraîner dans la cabane. Ils étaient à une courte distance de la porte quand la « chose » leur aurait barré le chemin en jaillissant du sol. Les deux garçons ouvrirent le feu sur elle. La bête qu’ils n’ont pu voir perceptiblement poussa un cri que Clifton (j'ai oublié de le noter auparavant mais dans un rapport on aurait plutot "l'un des témoins, M. Clifton..." dis-toi que c'est très protocolaire) a comparé à une « parodie dénaturée et obscène d’un cri humain ». La peur les contraignit à prendre (=> ils prirent....) la fuite à travers les bois. Pendant leur course, ils pouvaient entendre leur assaillant les poursuivre. Clifton a parlé de bruits de branches brisées ainsi que de claquements puissants, comme si quelqu’un fouettait les arbres en même temps qu’il se frayait un chemin dans la végétation. C’est après, approximativement, cinq minutes de course que les sons émis par ce qui les pourchassait cessèrent petit à petit. Ils attendirent quelques instants que le calme se confirme avant de retourner au plus vite au petit village où ils avaient trouvé logis la veille.
[Trois heures plus tard, un contingent de policiers inspectait les alentours de la cabane sans trouver aucune trace du jeune Gleason ou des chiens.] (ceci serait précisé par Blake mais peut-être pas dit dans son rapport, à voir).

- Sinon, outre les répétitions notées par Thomas, cette expression "ils ont eu affaire à bien pire." revient au moins deux fois et est un peu vague, pourquoi usent-ils d'euphémismes alors qu'ils sont tous les deux chevronnés en matière de surnaturel ?

- J'aime beaucoup les dialogues, qui rendent bien, selon moi le caractère des personnages (mention spéciale pour Bane et Sammoth).

- La description de la cabane me semble bien menée.

- "— Bon, je reconnais que cette détonation est due à l’orage, mais je suis certain d’avoir entendu autre chose d’approchant". (cette formulation est-elle correcte ? ça sonne mal à mon oreille)

- J'aime décidément bien le déroulement des choses, le mystère et la véritable plongée dans le paranormal, avec un certain suspens. Comme Thomas avait déjà fait la plupart des remarques, j'ai lu en essayant juste de me laisser plonger dans l'histoire et ça fonctionne bien. C'est quelque chose que j'ai du mal à rendre et je trouve que tu t'en sors très bien.

- "il me tend sa main libre pour me faire comprendre de patienter un moment."(un peu mal dit, peut-être quelque chose comme "il me fit signe de patienter un moment " ou "d'un signe, il m'intima le silence"...)

- "Mon esprit tente de se remettre sur les rails." (la formulation n'est pas très heureuse)

- "— Gavin, il va falloir te montrer courageux. Je sais que tu souffres et que tu as peur, mais je t’en prie, tu ne dois pas flancher.
— J’ai mal. J’ai mal et j’ai peur. Il me fait peur.
— Oui, dis-moi. Qui t’a fait ça ?
— Je ne sais pas ce que c’est. C’est un monstre. Une bête avec un visage d’homme. Il ne sort que la nuit pour aller chasser du petit gibier. Quand il revient, il retire les racines qui ferment ma bouche, il me fait boire et me force à manger toute la viande qu’il a apportée avant de recoudre mes lèvres. Chaque jour, il y a… de nouvelles racines qui viennent me transpercer.
— Bon sang...
— Je… Je crois qu’il dort le jour. Quand il en a fini avec moi, il part à l’autre bout des fondations. Je ne l’ai jamais vu clairement, mais… je crois qu’il dort le jour.
— Ecoute-moi. On va tout faire pour te sortir de là, d’accord ?
— Mais vous n’y arriverez pas ! Vous avez bien vu ? C’est impossible de me défaire de ces saloperies. Voyez comment je suis enterré. Dites-vous que c’est bien pire en bas. Je les sens remuer dans mes jambes. Elles sont partout dans mon corps.
[...]"

=> En l'état ce passage ne me paraît pas assez crédible, dans la mesure où le dialogue ne rend pas assez la souffrance du garçon tandis qu'il parle.

- La tension par la suite me semble assez bien menée avec un bon rythme dans l'enchainement des actions et des dialogues.

- Une remarque que je n'ai pas faite jusque là : essaye, lorsque tu fais une description, de passer plus souvent à la ligne, sinon (enfin ça c'est vraiment un avis personnel mais je connais les lecteurs actuels, un peu paresseux) on a un peu l'impression d'un gros paquet rébarbatif à lire, alors que justement (je trouve) tes descriptions sont un vrai point fort dans ce récit.

- "La victoire de cette course est belle" (à reformuler)

- Je trouve intéressant le retour des deux personnages sur les lieux et le coté désolé de la clairière, qui nous rend presque (je dis bien presque) sympathique le monstre qui l'alimentait.

- "Pour ma part, je reste encore quelques temps" (là, vu le contexte, comme il est retourné sur le terrain, il devrait plutôt dire "je retourne quelques temps aux archives", non ?)

- Je trouve que ta fin est tout à fait correcte. Tu peux apporter quelques détails en plus sur la pierre, mais cela n'est pas impératif je pense. En revanche, je te propose une reformulation, car certaines formules ne sont pas heureuses et c'est dommage à la fin de ta nouvelle :

"Ce soir, je mets un point final à mon récit. En ce qui concerne la créature, j’attends de nouveaux résultats de la part de notre laboratoire et de nos historiens.
C’est la troisième nuit que je la guette depuis son premier réveil dans sa prison de verre trempé. Cette nuit encore, j'écris sous son regard vide et glacial. Il semble que, comme ces mauvaises herbes qui finissent toujours par repousser, elle se soit mise en gestation, attendant le moment propice. J'ai la certitude qu'un jour, quand son heure sera venue, elle s'éveillera à nouveau."

(Ce n'est bien sûr qu'un proposition, que tu peux reformuler à ta guise)

- Pour réagir à une remarque de Thomas : je ne pense pas qu'un développement de la psychologie du personnage soit profondément nécessaire dans cette nouvelle ; si déjà tu reprends toutes les petites maladresses soulignées par Thomas (notamment en supprimant tout bêtement quelques passages inutiles où tu réexpliques ce qu'on a déjà compris dans l'action) et que tu revoies le rapport de police au début, je considèrerais, personnellement, que c'est tout à fait publiable.
_________________
"So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past." (F. S. Fitzgerald)


Dernière édition par Loreena Ruin le Ven 26 Oct - 23:48 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Skype
Jackal
Membre du C.A.


Inscrit le: 05 Aoû 2011
Messages: 853
IRL: Loïc BILLANT
Sexe: Masculin
Spécialité: Dessineux-écrivaillo
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 23:47 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

Petite note: L'histoire vécue par les trois étudiants sont bien dans le rapport de police, mais c'est Lucius qui en parle. il ne fait pas un ctrl+C, ctrl+V du rapport.

Sinon, je ne sais pas pourquoi, c'est mystérieux, mais toutes ces notes apportées à la nouvelle de ta part sont agréables à lire. Merde, mais elle est où ma susceptibilité? Il est presque 1h, je suis crevé et je sert pas les fesses en rougeoyant de la tronche. Bizarre. C'est vraiment mystérieux. Merci donc à toi également pour ces éclaircissements limpides.
_________________
Corruptus Optimus Pestiferas.

Mon blog: http://jackalht.over-blog.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Loreena Ruin
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 717
IRL: Lisa
Sexe: Féminin
Spécialité: Poésie, correction

MessagePosté le: Ven 26 Oct - 23:51 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

A ton service :-)
_________________
"So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past." (F. S. Fitzgerald)


Revenir en haut
Skype
Jackal
Membre du C.A.


Inscrit le: 05 Aoû 2011
Messages: 853
IRL: Loïc BILLANT
Sexe: Masculin
Spécialité: Dessineux-écrivaillo
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 12:33 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

Et pour le rapport de police qu'est pas copié-collé? Du coup?
_________________
Corruptus Optimus Pestiferas.

Mon blog: http://jackalht.over-blog.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Loreena Ruin
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 717
IRL: Lisa
Sexe: Féminin
Spécialité: Poésie, correction

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 13:01 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

On ne comprend pas quand tu passes du rapport écrit tel quel à ce que raconte Lucius. Tu devrais ajouter des phrases du genre "Le rapport disait..." et quand ton personnage imagine la scène, précise-le "j'imaginais ces quatre chasseurs inexpérimentés..." etc., laisser des passages où on voit que ton personnage est juste en train de lire : "le rapport continuait ainsi : "[...]"". Pour avoir une idée, regarde le travail qu'a fait Luca avec la Lettre de Sir Fleming au début de sa nouvelle : c'est ça que tu devrais faire, mais avec un rapport de police. Comme j'ai l'impression, personnellement, que ça va te demander pas mal de travail et de reformulation, je pense que le mieux est de juste transformer ton texte afin d'en faire juste un copié-collé du rapport, avec ça et là quelques commentaires de Lucius (genre "j'interrompais ma lecture et imaginais la scène..." ou "en lisant cela je me demandais si...". A toi de voir ce qui te parait le plus simple.
_________________
"So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past." (F. S. Fitzgerald)


Revenir en haut
Skype
Jackal
Membre du C.A.


Inscrit le: 05 Aoû 2011
Messages: 853
IRL: Loïc BILLANT
Sexe: Masculin
Spécialité: Dessineux-écrivaillo
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 22:20 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

Désolé pour l'heure, j'aurais jamais imaginé que ça puisse me prendre autant de temps. Surtout sur la fin. Je vous ai facilité les choses en mettant en rouges les corrections et mes notes à la fin. Vous pouvez d'ailleurs commencer par elles avant la relecture. Ceci dit, j'ai oublié de préciser je voulais dire à Lisa que je tenais faire comprendre que la pierre était la bête en la faisant se réveiller. J'aime l'idée qu'elle scrute chaque soir l'arrivée de Lucius. J'y tiens parce que pour la version BD que j'aimerais faire plus tard... c'est la promesse d'une superbe image de fin que j'ai déjà en tête.

http://www.sendspace.com/file/mk3icy
_________________
Corruptus Optimus Pestiferas.

Mon blog: http://jackalht.over-blog.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Loreena Ruin
Membre du C.A.


Inscrit le: 04 Aoû 2011
Messages: 717
IRL: Lisa
Sexe: Féminin
Spécialité: Poésie, correction

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 09:39 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

Je vais lire ce que tu as fait. Pour la fin c'était surtout la formulation qui n'allait pas à mes yeux, donc si tu l'as reprise, tout va bien.
_________________
"So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past." (F. S. Fitzgerald)


Revenir en haut
Skype
Jackal
Membre du C.A.


Inscrit le: 05 Aoû 2011
Messages: 853
IRL: Loïc BILLANT
Sexe: Masculin
Spécialité: Dessineux-écrivaillo
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Dim 28 Oct - 11:18 (2012)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881 Répondre en citant

J'espère qu'elle va mieux.
_________________
Corruptus Optimus Pestiferas.

Mon blog: http://jackalht.over-blog.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:17 (2017)    Sujet du message: Chalk Hills, Montgomery, Angleterre 1881

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Spectres Index du Forum -> Projets en développement -> Les Secrets d'Ashcroft -> Nouvelles -> Nouvelles [Tome 1] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com